Un bon moyen pour former à l’AB avec des soutiens financiers !

Dans le cadre du Plan de Relance, le gouvernement a créé une aide exceptionnelle au recrutement des apprenti-es et alternant-es, jusqu’au niveau master, pour toutes les entreprises.

Cette aide financière est d’un montant de :

  • 5 000 euros pour un alternant de moins de 18 ans ;
  • 8 000 euros pour un alternant majeur.

Elle sera versée sans condition aux petites entreprises pour les contrats signés entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 (elle devrait être prolongée jusqu’à la rentrée scolaire en septembre 2021). L’aide couvre 100 % du salaire de l’apprenti-e de moins de 21 ans et 80 % du salaire d’un apprenti de 21 à 25 ans révolus.

Plus d’infos ici.

Accueillir un-e apprenti-e sur sa ferme, c’est :

  • Lui faire découvrir et promouvoir la bio ;
  • Transmettre ses savoir-faire professionnels et les techniques de son métier ;
  • Contribuer concrètement à la formation en agriculture biologique des futures générations de producteurs et productrices ;
  • Valoriser la formation par la pratique, permettre l’application par l’apprenant-e de savoirs théoriques et accompagner la confrontation de la théorie et de la pratique ;
  • Être en lien avec les acteurs de l’enseignement sur son territoire et ainsi leur montrer les spécificités de la bio à prendre en compte dans le cadre des formations (pour soutenir l’ouverture de nouvelles formations « à orientation AB » dans l’enseignement agricole !) ;
  • Tester et former, peut-être, un-e potentiel-le futur-e salarié-e ou repreneur-se pour votre ferme et, plus généralement, favoriser l’insertion professionnelle de l’apprenant-e à l’issue de sa formation.
  • Bac Pro agricoles, BPREA et même Certificat de Spécialisation peuvent être réalisés par apprentissage! Renseignez-vous auprès des établissements de l’enseignement agricole sur votre territoire (EPLEFPA, CNEAP, MFR…).
  • Les groupements du réseau peuvent également accueillir des jeunes en alternance !

NB. Le Plan de Relance a également prévu une compensation de charge de 4 000 euros pour tout-e jeune, de moins de 26 ans, recruté-e entre août 2020 et janvier 2021.

Plus d’infos ici.