• Loi Agriculture et Alimentation : un objectif enfin acté !

Le projet de loi Agriculture et Alimentation fait grand bruit, la majorité des points d’avancement précédemment énoncés ont été abandonnés. Néanmoins, nous pouvons retenir un point d’avancement, amoindri mais bien présent. Samedi 26 mai 2018, l’Assemblée Nationale adopte son article 11 de la loi Agriculture et Alimentation en inscrivant un objectif d’au moins 20% de produits bio dans la restauration collective à l’horizon 2022 (parmi au moins 50% de produits de « qualité » et « respectueux de l’environnement »). Ces 20% représente tout de même un signal fort pour la structuration de filières locales !

  • Etre accompagné pour changer de pratiques

Pour qu’un tel objectif puisse être atteint, un accompagnement des collectivités sur l’introduction de produits biologiques en restauration collective est souvent nécessaire.

L’Association Bio Normandie propose un accompagnement adapté aux collectivités vers cette évolution de pratiques (de nombreux restaurants scolaires, collèges et lycées en ont déjà bénéficié). Rédaction de marchés publics favorisant les produits bio locaux, formations des cuisiniers, sensibilisation des convives,… l’objectif est de proposer d’avantage de produits frais, bio et de saison !

  • Et si les objectifs ne sont pas atteints ?

Le non contrôle de l’application de la loi pose évidemment question (pas de sanction prévue dans la loi en cas de non-atteinte des objectifs). Il conviendra donc aux collectivités de jouer le jeu et d’avoir une réelle volonté de développer les produits de qualité au sein de la restauration collective !

 

Pour plus d’informations sur notre accompagnement pour des produits bio en restauration collective :

Contactez-nous