Prise en charge financière des formations

Prise en charge financière des formations

Vous êtes chef-fe d’exploitation agricole, entrepreneur-e du paysage, de travaux agricoles ou forestiers, collaborateur-trice d’exploitation ou d’entreprise agricole, aide familial-e ou cotisant-e de solidarité ?

Vous versez chaque année une contribution formation collectée par la MSA. VIVEA en assure la gestion et la mutualisation. Cette contribution vous ouvre un droit personnel à la formation.

Vous pouvez en bénéficier, sous la forme d’une prise en charge totale ou partielle de vos frais de formation : dans la limite de 2000 € / an

Vous êtes engagé dans une démarche d’installation (reprise et création d’entreprise) dans ces secteurs d’activités ?

VIVEA vous considère comme des ayants-droit.

Pour aller + loin >> consultez le site du VIVEA

Aides au remplacement

Vous participez à une formation en lien direct avec le développement agricole et rural ?

Vous pouvez alors bénéficier d’une prise en charge partielle du coût de votre remplacement.

Tout agriculteur peut faire appel aux services du remplacement sous condition d’adhérer au service local de sa circonscription géographique.

Ces aides sont cumulables avec le crédit d’impôt.

Pour aller + loin >> consultez le site du VIVEA

Service de remplacement de l’Eure | 02 32 28 67 56
Service de remplacement de Seine-Maritime | 02 35 59 62 62
Service de remplacement de l'Orne | 02 33 31 48 77
Service de remplacement du Calvados | 02 31 70 25 77
Service de remplacement de la Manche | 02 33 06 49 62


Financement spécifique pour les salariés agricoles

Pour des exploitations de moins de 10 salariés, le FAFSEA prend en charge 75% des coûts de formation pour des formations d’une journée.

Vous souhaitez inscrire un ou plusieurs salariés à nos formations ?

Contactez directement le FAFSEA quelques jours avant la date de formation afin d’obtenir un accord de principe. Le FAFSEA vous adressera ensuite par courrier un dossier de prise en charge financière que vous devrez compléter et adresser au FAFSEA, au plus tard un mois après la fin de la formation.

Pour aller + loin >> consultez le site du fafsea

Bénéficiez du crédit d’impôt !

Tout chef d’entreprise au régime du bénéfice réel peut bénéficier d’un crédit d’impôt lorsqu’il participe à une formation. Celui-ci est calculé sur la base du SMIC horaire dans la limite de 40 heures par an. Les associé·e·s de sociétés de personnes et les sociétés commerciales sont concernés par le dispositif.
-> Conserver la facture ou l’attestation de stage produite par l’organisme de formation.